On est happy grâce aux gentils mots de happy dressing !!

Lundi 14 novembre 2011

Dans un monde idéal, je serais payée une fortune pour bosser sur un ordi toute la journée… Ma principale mission serait de dénicher les meilleures boutiques de fringues et de faire sauter la CB tout partout tout le temps….

Dans mon monde réel, je découvre des boutiques incroyables sans arrêt….le CB sort de son étui juste pour l’essentiel (sachant que c’est moi qui détermine ce qui est essentiel et ce qui est futile :-) ))

Le site ZeKid est typiquement le genre de boutique online qui peut me faire perdre les pédales et oublier tous mes critères de utile, futile, tout ça :-)

Je vous fait un petit zoom sur les bodys, mais tout est chouette et j’en reparlerai je pense….

Alice

body-rock-n-roll-pour-bebe-body-etoile-rock-n-roll.jpg

 

 

Z’êtes dans la place ? Zette and the city est inspirée par ZeKid

Mais qui vois-je ? une môman cool et geek qui parle et kiffe ZeKid.
Mais l’aurait-on payer ? Ben non même pas, juré !
Juste pour le bonheur de rire et de se délecter de ces quelques lignes si bien écrites, quoique j’ai eu peur quand elle a parlé de Johnny mouahaha.
Si vous aimez le style regardez son blog, moi j’adhère, seconde tournée svp !!

Maman geek parle de nos vêtements enfants rock n roll !!

Maman et geek à la fois, elle aime ZeKid et nous le prouve en faisant cet article très sympa pour parler de nos vêtements enfants à la pointe de la mode, de la décoration!!

Alors envie d’un doudou original ? d’un tutu rock ? GO GO GO sur notre boutique en ligne.

Spéciale dédicace aux mômans terribles !!

« j’ai découvert que l’instinct maternel n’était pas livré en kit avec le placenta » mais c’est pas de la belle poésie moderne ça ? moi j’adhère. Je me croyais venue d’ailleurs quand mes copines me disaient la maternité c’est génial que du bonheur.
Mais voilà, je découvre qu’on est plusieurs et en plus elles le disent avec tellement de cynisme de second degré (pas toujours) que moi J’adoooooore.
Allez hop comme on dit chez moi vis (lis) ma vie de mauvaise mère.