ZeKid est chez « Les bonnes manières » , portrait de sa créatrice Sandy

Comment est né les bonnes manières ?
Je suis une passionnée de mode depuis mon enfance, avec une attirance particulière pour les looks et objets originaux.
Diplômée en stylisme, j’oriente mon intérêt vers les bébés et les enfants.
La naissance de mes nièces, jumelles en plus, et ma passion pour l’e-commerce sont à l’origine de ce projet.

 

Comment définis-tu ton concept ?
Le principe est très simple: réunir plusieurs marques de vêtements et accessoires
pour enfants âgés de 0 à 6 ans dont les parents apprécient l’originalité, l’humour, et un vrai côté rock.
On peut également y déposer sa liste de naissance.

 

D’où vient le nom ? gros brainstorming ou simple révélation ?
Je cherchais un nom décalé, ironique et en contraste avec mes produits.
LES BONNES MANIERES me sont venues à l’esprit assez rapidement et c’était une évidence, mon e-commerce devait porter ce nom.
C’est ce que l’on entend le plus lorsque l’on est petit.
Les bonnes manières font partie de ce que les plus grands veulent nous inculquer et c’est aussi ce que nous voulons apprendre aux plus petits.
Un nom francophone était risqué car dés le départ je voulais vendre dans le monde entier.
De plus c’est ma langue maternelle et j’adore l’idée des étrangers le prononçant avec leur accent.

 

Que penses-tu de la mode en Belgique par rapport aux autres pays ?
Nous avons une des meilleures écoles de mode en Belgique à Anvers la « Antwerp Royal Academy of Fine Arts » avec des diplômés tels que Tim Van Steenbergen,
Ann Demeulemeester, Dries Van Noten, Martin Margiela, Dirk Bikkembergs, Walter Van Beirendonck… De grands noms pour la mode adulte belge.

 

Dans la mode belge pour bébés et enfants, j’adore Bavetton, Simple Kids, Cks, Maan, Aymara, Dominique ver Eecke, Gold, …

 

Tu te vois où dans 5 ans ?
Je suis plutôt du genre Carpe Diem mais pour répondre à ta question, sans te surprendre, je rêve bien entendu que LES BONNES MANIERES deviennent le site Rock et branché de référence pour tous.

 

Je m’efforce de satisfaire au maximum mes clients, de faciliter la vie des parents, et favoriser le confort des petits, en soulignant leurs charmants caractères par le biais du vêtement et de l’accessoire.

 

Jusqu’à aujourd’hui, tous les échos que j’ai sont à l’unanimité très positifs, les clients se fidélisent, viennent des quatre coins de l’Europe et je commence à vendre aux Etats-Unis, en Australie, en Russie, en Asie.
C’est pour moi un pur bonheur, cela me donne l’énergie positive que j’ai besoin pour avancer…

 

Mes parents m’ont souvent répété une phrase qui m’a vraiment marquée: If you can dream it, you can do it!
Je l’applique au quotidien…la vie fait le reste.

Comments are closed.